Pour réussir votre coupe de cheveux, parlez coiffeur

 

Parler à son coiffeur ne s’improvise pas ! Lisez ce dictionnaire, imprimez-le, apprenez-le par cœur !

 

Révisez votre terminologie

Effilé, dégradé, mi-long, court… Etes-vous certain de savoir exactement à quoi ces termes correspondent ?

Pire, êtes-vous sûr que le coiffeur à la même idée que vous quand vous les utilisez ?

Au lieu d’utiliser ces termes, expliquez plutôt quelle coiffure vous aimez / n’aimez pas.

Par exemple, vous avez horreur des dégradés.

Ne dites pas : « je ne veux pas de dégradé »

Dites plutôt : « je n’aime pas quand les cheveux sont de toutes les tailles différentes »

Apportez une photo

Une photo vaut souvent mieux que de longs discours…

N’hésitez pas à apporter une photo pour illustrer votre choix et vos attentes.

Ecoutez le coiffeur

Oui, le coiffeur est un expert. Non, il ne raconte pas que des carabistouilles…

Son expertise peut vous être particulièrement utile dans le cas où votre choix n’est pas compatible avec votre nature de cheveu.

Car le style qui nous plaît n’est pas forcément compatible avec notre texture de cheveux.

Ou bien encore, la coupe que vous souhaitez réclame trop d’entretien au quotidien, alors que vous ne passez jamais plus de 10 secondes 30 dans votre SDB.

N’espérez pas de miracle !

Bien-sûr, une bonne coupe vous mettra plus en valeur qu’une autre.

Mais ne rêvez pas : si vous avez les cheveux fins, ils seront toujours fins… !

Respectez la nature de vos cheveux et acceptez-les enfin, c’est le meilleur service que vous pourrez vous rendre.